BLUE CHARITY BUSINESS, Réforme de la Politique européenne Commune des Pêches. Premier panorama 2000-2011 Fondations internationales, Organisations Non Gouvernementales Environnementales [ONGE] et Coalitions

, par  GIRON, Yann, LE SANN Alain

Ce rapport vise à donner plus de transparence sur l’action des fondations au travers des Organisations Non Gouvernementales Environnementales [ONGE] en Europe. Il vise également à décoder l’origine de cette méthode d’intervention, et le parallèle qui peut être fait avec les actions actuellement à l’œuvre aux Etats-Unis. Il tente d’identifier les premières pistes quant aux motivations d’intervention des fondations, hors de la simple défense de la pureté écologique.

Les ONGE sont désormais, et de droit, parties prenantes dans le cadre des travaux de préparation aux négociations sur la Politique Commune des Pêche (PCP). Elles représentent une force, légitimée par l’adhésion et l’audience qu’elles obtiennent auprès des médias et de l’opinion publique en général. L’objectif de ce rapport est d’apporter un éclairage sur les motivations des ONGE et de leurs financeurs, qui tentent d’influer sur la réforme d’une politique publique européenne. Notre propos n’est pas de procéder à une critique des ONGE et de leursactions dans le domaine de la pêche européenne.
Nous partageons beaucoup de leurs constats et de leurs combats (pêche illégale, défense de la pêche artisanale, piscicultures et pêches pour la production de farine de poisson intensives notamment).
Nous leur reconnaissons un rôle utile dans l’histoire des pêches. Nous pensons qu’il est sain d’assurer un regard différent sur la gestion des pêches pour que le secteur progresse par rapport aux pratiques du passé et brise le tête-à-tête exclusif entre la Commission et les représentants de la pêche industrielle.
Lire la suite :

PDF - 2.3 Mo

Navigation