Rapport d’activités 2015

, par  SCHMITT Odile

1- Déménagement.
Le déménagement a eu lieu en Juillet. Il a nécessité un gros travail de préparation et ensuite d’installation. Cela a généré également des coûts non pris en compte par la mairie, tels que le changement de téléphone, d’adresse, etc. Une multitude de petites tâches dévoreuses de temps et d’énergie.

2- Fonctionnement et administration.
Outre l’AG organisée le 30 mai à Lorient, le bureau et le CA se sont réunis à plusieurs reprises en janvier, avril, juin et septembre. Un rythme qui a permis d’assurer la préparation des principales activités
L’ordinateur, ancien, a été nettoyé grâce à Pierre Gildas. Malheureusement dans l’opération, les carnets d’adresses ont disparu.
Le courrier est régulièrement relevé et traité.
Le site est toujours en attente de reconstruction depuis qu’il a été piraté.

3- Publications et productions.
- La publication du bulletin du Collectif a été assurée avec régularité par Alain et Odile. 10 bulletins publiés avec plus de 20 articles, dont trois rédigés par Lamine Niasse, notre correspondant au Sénégal. Ces bulletins sont publiés sur le site du Crisla, http://www.crisla.org/spip.php?rubrique35 et la diffusion est assurée par mail à plus de 1000 adresses. La consultation du site du Crisla a explosé, en partie grâce aux articles du Collectif, avec 50 000 pages consultées. Ceci sans compter les reprises des articles sur des sites partenaires comme aquaculture-aquablog, l’encre de mer, RITIMO, ou des journaux comme Le Marin.
- Si le Collectif ne s’est pas directement impliqué comme association dans la production et la réalisation du Film « Océans, la voix des invisibles » de Mathilde Jounot, plusieurs membres y ont contribué, de l’élaboration du scénario au tournage, en particulier pour les contacts avec les forums lors de la COP 21. La préparation a débuté en avril, après le Festival pêcheurs du Monde ». Le film reprend nos analyses. Il a été présenté à Quentin Bates de FNI lors du salon de Lorient, il en a parlé dans un article du journal FNI en janvier.
- De même, le Collectif n’est pas directement engagé dans la préparation du livre de Skol Vreizh « Pêcheurs bretons en quête d’avenir », mais la quasi-totalité des contributeurs sont membres ou proches du Collectif Pêche & Développement. La préparation a été engagée en juillet avec l’appui d’Yves Lebahy, président des Géographes de Bretagne ». Publication prévue en juin 2016, avec des illustrations de Nono.
- La Géographie Numérique de Bretagne, réalisée par Skol Vreizh a consacré un chapitre à la pêche en Bretagne, rédigé par Alain. www.skolvreizh.com/wiki/Accueil.
- Interviews diverses avec plusieurs journalistes dont Martine Valo du Monde, mais elle n’a rien voulu entendre de notre discours.
- Un article d’Alain sur Paul Watson et son livre « Earthforce, manuel de l’écoguerrier » repris par Bretagne Durable et le site de l’encre de mer.

4- Animations organisées ou co-organisées par le Collectif
- La première rencontre « Le poisson fait son cinéma », le 18 mars à l’UBS –Lorient a été co-organisée par la Maison de la Mer, l’UBS, le festival pêcheurs du monde et le Collectif. Elle a été consacrée à la labellisation. Pour une première, ce fut un succès et cela a permis d’établir des liens avec la FAO qui se sont concrétisés depuis. Plusieurs réunions ont eu lieu par la suite pour préparer la rencontre de 2016.
- Conférence Climat au lycée Dupuy de Lôme : le Collectif a été associé à la préparation des diverses manifestations, avec une conférence sur l’impact du changement climatique sur les communautés côtières devant plusieurs classes (180 personnes) ainsi que la participation à la table ronde finale.
- La Journée Mondiale des Pêcheurs a été organisée au Lycée maritime de St Malo, en lien avec le Comité départemental des pêches d’Ille et Vilaine, les Géographes de Bretagne, avec l’appui de la Région Bretagne. Participation de 60 personnes dont une classe du Lycée. Les thèmes étaient pertinents et ont donné lieu à une bonne restitution par Le Marin, avec plusieurs articles. Deux étudiantes de l’UBS, en Master aménagement, ont réalisé le compte-rendu.
Qu’il s’agisse du film, de la rencontre au Lycée Dupuy de Lôme ou de la JMP, nous avons largement contribué à porter le débat sur le changement climatique et ses impacts sur les pêcheurs.

5- Interventions à des rencontres, comme invité.
Le collectif a été fortement sollicité pour intervenir lors de rencontres diverses.
En mars à Sanary à l’invitation de la Prudhomie.
En avril à Groix à l’invitation de Lucien Gourong et de l’Université Populaire Citoyenne.
En Août à Brest, dans le cadre de l’université d’été organisée par l’UBO et Ifremer pour l’Education Nationale.
En Novembre à la fête de l’Huma- Bretagne pour une table ronde sur le changement climatique et les pêcheurs.
En Décembre à l’invitation du CDPMEM du Finistère sur le carbone bleu.

6- Relations avec la Mission de la Mer et le CCFD.

Danièle Le Sauce et Alain Le Sann ont continué à représenter la Mission de la Mer au CCFD, dans deux commissions nationales ; souveraineté alimentaire et plaidoyer. Avec des périodes de doutes, nous arrivons malgré tout à faire avancer nos thèmes au sein du CCFD. C’est particulièrement satisfaisant dans l’Ouest avec des relations suivies avec le collectif Mer Avenir.
Cette implication dans la Mission de la Mer nous a amenés à être invité à participer à Marseille à la rencontre internationale de l’Apostolat de la Mer. Ils ont décidé de consacrer leur thème d’action à la situation des pêcheurs. Nous sommes également intervenus en mai à l’AG de la Mission de la Mer. Cela a facilité par la suite, le soutien financier de la Mission de la Mer au film de Mathilde Jounot, avec l’appui du nouveau président, Robert Bouguéon.

7- Relations avec d’autres associations.
Le Collectif est représenté à la CASI par Danièle. Elle en est vice-présidente.
Le Collectif travaille en lien étroit avec le CRISLA, le Festival Pêcheurs du monde, l’Association des géographes de Bretagne.
René Pierre Chever a participé à l’animation de la matinée du Festival consacrée au public des élèves d’Etel, le vendredi 18 mars.
Les relations sont suivies avec ICSF. Mais il n’y a plus d’édition en français des revues Samudra et Yemaya, pour les quelles nous assurions le suivi des adresses.
Pierre Gildas Fleury nous a représentés au Forum Human Sea de Nantes les 5-6 octobre.

8- Soutien à des ONG du Sud
Nous avons reçu de SNEHA, une ONG indienne du Tamil Nadu, regroupant des femmes de pêcheurs, une demande de soutien financier pour la réhabilitation de villages, de maisons, après les inondations catastrophiques qui ont touché les zones côtières du Tamil Nadu. Nous avons proposé à la ville de Lorient de répondre à cet appel. La décision sera prise en conseil municipal en mars 2016. L’argent sera versé au Collectif qui le transmettra. SNEHA est une organisation avec laquelle nous avions collaboré à l’occasion des opérations de soutien post-tsunami. Elle est soutenue par le CCFD.

9- Documentation
Le travail documentaire est suivi par Odile. Il y a eu un tri à l’occasion du déménagement et une réduction des abonnements en particulier Fishing News International, pour des raisons financières.
On peut trouver sur la base de données de Ritimo les documents référencés et disponibles au local :
http://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=search_result

10- Rencontres officielles.
Le 29 octobre, le Collectif a été invité, avec d’autres ONG, à rencontrer le Commissaire Européen Karmenu Vella. Une occasion de prendre la mesure de l’importance de la croissance bleue pour les instances européennes et de la marginalisation de la pêche…
A noter également la Médaille du Mérite Maritime remise à Jean Michel Le Ry en octobre. Une belle occasion de rendre hommage à son engagement.

11- Projets divers.
Fin décembre, Pierre Mollo a proposé au Collectif de soutenir le projet d’une chaire de l’Université Internationale Terre Citoyenne, consacrée à la mer, en liaison avec l’UBS. L’ UITC est soutenue par la FPH. Le modèle est celui de la chaire de Valence consacrée à l’agriculture. L’idée est lancée et intéresse fortement deux enseignants chercheurs de l’UBS à Lorient.
Le projet devrait se concrétiser en 2016.

PDF - 21.3 ko

Navigation